Séparation
Imprimer
Titre
Assainissement Collectif
Titre
La Communauté de Communes du Pays des Achards assure la compétence assainissement collectif des eaux usées depuis le 1er janvier 2010.

Le service est chargé de :
- la collecte, du transport et de l'épuration des eaux usées,
- l'élimination des boues produites,
- contrôler les raccordements au réseau public de collecte.

En chiffres, l’assainissement collectif des eaux usées sur le territoire c’est :

135 km de collecteur,
23 km de refoulement (dont 5,8 km pour le transfert Ste Flaive / La Chapelle Achard),
Environ 7300 branchements,
49 Postes de refoulement,
6 Stations d’épuration à boues activées,
1 Filtre plantés de roseaux,
7 Lagunes
intro intro
Inauguration ouvrages d'assainissement
Vendredi 9 juin avait lieu l'inauguration de deux ouvrages d'assainissement, l'un à Sainte-Flaive-des-Loups (transfert des effluents par refoulement pneumatique) et l'autre à Martinet (station d'épuration à boues activées).

- Sainte-Flaive-des-Loups : une mise en conformité de l'existant nécessaire.
Des travaux de réhabilitation de l'existant ont d'abord été réalisés en 2016 (250 000 € HT, subventionné à 35% par l'agence de l'eau).
Ensuite a été décidé le transfert des eaux brutes collectées sur la commune de Sainte-Flaive-des-Loups vers la station à boues activées de la Chapelle-Achard.
Près de 6 km séparent les deux stations, aussi la communauté de communes a fait le choix d'une solution technique innovante et performante : le refoulement pneumatique.

Coût de l'opération (réhabilitation des réseaux existants, ouvrage de génie civil, équipement, réseau) : 1 219 900 € HT.
L'opération a bénéficié d'une subvention de l'agence de l'eau Loire Bretagne de 387 500 € HT.

- Martinet : construction d'une nouvelle station de type boues activées.
Le diagnostic du système d'assainissement de Martinet (2013) a révélé quelques dysfonctionnements et entraîné des travaux de réhabilitation en 2016.
Afin de prendre en compte l'évolution démographique de la commune à horizon 25 à 30 ans, une nouvelle station d'épuration a été construite, dont la capacité de traitement est de 1 400 Equivalents Habitants.
Une attention toute particulière a été porté au niveau de qualité de rejet, dans un milieu très sensible car situé à seulement quelques kilomètres en amont de la retenue d'eau potable du Jaunay.
Le traitement des boues s'effectue sur des lits plantés de roseaux, une solution esthétique et offrant de réelles économies de fonctionnement par rapport aux procédés traditionnels.
Coût de l'opération (tout compris) : 988 385 € HT.
L'opération a bénéficié d'une subvention de l'agence de l'eau Loire Bretagne de 250 000 € HT.
Inauguration ouvrages d'assainissement Inauguration ouvrages d'assainissement